Sidebar

Comment lutter contre la fatigue ?

La fatigue est la conséquence normale observée à la suite d'un effort intense. En général, une période de repos permet à l'individu de se remettre d'aplomb.

Les plaintes à l'officine correspondant à des états d'asthénie, c'est à dire une fatigue durable, elle ne survient pas après un effort particulier et ne se résout pas avec le repos.

Les signes

Il existe une large palette de symptômes : grande lassitude, incapacité à accomplir un effort, manque d'énergie et d'entrain, déprime passagère.

Les causes

Ces asthénies peuvent résulter :

– Des conditions de vie moderne avec leur lot de stress, de surmenage et d'alimentation déséquilibrée (asthénie prépondérante le matin). Les raisons incriminées ne manquent pas ! de la tension professionnelle à l'hyperactivité en passant par le manque de repos, sans oublier les problèmes liés aux décalages horaires ou aux rythmes décalés (personnes travaillent en 3x8).

– D'une cause organique (asthénie prédominante le soir) :

  • infections,
  • maladies : cancers, dérèglement thyroidien, maladie de parkinson, sclérose en plaque, diabète, anémie, polyarthrite rhumatoide....,
  • prise de médicaments : psychotropes, antihistaminiques H1, diurétiques hypokaliémiants, anticancéreux....,
  • de bouleversements physiologiques : grossesse, allaitement, puberté, vieillesse.

Vos questions 

  1. La fatigue s'estompe-t-elle après un repos ?
  2. Etes-vous fatigué dès le réveil ?
  3. Votre état général s'est-il altéré ?
  4. Quel rythme de vie avez-vous ?

Votre conseil 

Prendre de bonnes mesures :

  • assurer un sommeil récupérateur d'au moins six heures,
  • s'accorder une sieste si besoin;
  • recommander une alimentation équilibrée pour éviter les carences en vitamines et oligo-éléments,
  • s'astreindre à un rythme régulier de trois repas par jour.

Changer les habitudes :

  • éviter les temps de transport trop longs,
  • se détendre au moins une fois par semaine pour pouvoir souffler,
  • pratiquer un sport pour chasser le stress,
  • pour les femmes qui travaillent : réclamer de l'aide à la maison.

Suivre une cure d'antiasthéniques :

  • lutter contre les carences alimentaires avec des complexes polyvitaminés à prendre pendant un à deux mois,
  • stimuler l'activité avec des plantes contenant de la caféine.
  • améliorer la vigilance avec des spécialités à base d'acides aminés (Stimol, Sargenor) ou de ginseng (Juvamine,....)
  • agir sur la mémoire avec des psychostimulants (Acti5, Arcalion,....)

Se recharger en antioxydants :

  • en particulier après une infection virale,
  • en cas d'alimentation déséquilibrée,
  • dans un objet de prévention forme et santé , 2 fois par an (au printemps et en automne).

Consulter un médecin : 

  • si la fatigue est associée à d'autres symptômes : fièvre, amaigrissement, douleurs,
  • si la fatigue persiste malgré l'application des conseils et du traitement,
  • si la fatigue prédomine le soir et est constante d'un jour à l'autre (signes d'une asthénie organique),
  • si la fatigue apparaît en dehors de tout stress alors que les conditions de vie semblent optimales,
  • en cas de tristesse associée à un désintéressement  vis-à-vis de l'entourage et d'une forte dévaluation de soi. Ce comportement révèle un état dépressif.