Sidebar

Les jambes lourdes

La sensation de jambes lourdes est un symptôme extrêmement fréquent, en particulier chez la femme jeune. Il est la plupart du temps en relation avec une insuffisance veineuse.

L'insuffisance veineuse chronique

 Elle est liée à une stase veineuse et se traduit par une sensation de pesanteur. souvent associée à un gonflement des jambes en fin de journée. Elle est majorée par la station debout prolongée, l'obésité ou l'exposition solaire.

 L'évolution vers les varices

La varice est une portion de veine superficielle dilatée. Les valvules qui empêchant normalement le sang de refluer ne jouent plus leur rôle, et le sens  de la circulation s'inverse localement. Les parois de la veine s'altèrent. Des modifications de la peau apparaissent : coloration ocre  (dermite ocre), eczéma. La varice peut évoluer vers l'ulcère veineux, lorsque la stase veineuse entraîne une hypoxie locale.

 Quel traitement proposer ?

 

 Les limites du conseil

Tous les oedèmes de jambe ne sont pas dus à une insuffisance veineuse. Un oedème unilatéral accompagné d'un placard rouge, brillant et de fièvre, évoque un érysipèle (infection à streptocoque) et doit être traité en urgence. L'insuffisance lymphatique s'exprime par un oedème des orteils et dus dos du pied et doit être pris en charge de manière spécifique. Le conseil officinal ne concerne que la prévention ou le symptôme de jambes lourdes chronique, accompagné ou non d'oedème vespéral.

Les bas ou collants de compression : incontournables

Le port de collants ou de bas de contention est le traitement le plus efficace de l'insuffisance veineuse :

En prévention, les deniers de la contention légère : Lors de la station debout prolongée, en prévention, une contention légère est suffisante. Elle s'exprime en "deniers", qui représentent la finesse du fil utilisé, avec quatre paliers de contention : 40 deniers les plus légers, 70 deniers, 140 deniers et 280 deniers, plutôt réservés aux chaussettes hommes.

En traitement, la contention de la classe I à la classe IV : le traitement de l'insuffisance veineuse déclarée nécessite le port de bas ou de collants, dont la classe est déterminée par la pression qu'ils exercent au niveau de la cheville. Le choix de la classe est déterminé par le médecin prescripteur. Une large gamme est disponible (Elégance, simplicity, Kokoon, etc....). Pour un enfilage plus facile, retourner le bas sur l'envers, talquer la jambe, se servir d'un gant en caoutchouc. les enfile-bas à armature métallique ou sous forme de gouttière plastique facilitent l'enfilage des bas ou des collants à pied ouvert ou fermé.

Les veinotonique en cures de 3 semaines

La plupart des veinotoniques sont à base de flavonoides issus de plantes. Il agissent en augmentant la résistance des capillaires, et en favorisant le retour veineux. Il sont conseillés en cures de 20 jours par mois (Daflon 500, Ginkor fort,....)

Les produits externes

 Ils complètent les effets de la voie orale sous forme de gels, de crèmes (Cyclo 3, Venoxyl, Vegebom.....), Les gels et crèmes doivent être appliqués en massage de bas en haut et procurent un soulagement immédiat.

Quel conseils donner ?

 

Fuir la chaleur

L'exposition prolongée au soleil, le chauffage par le sol, les saunas, l"épilation à la cire chaude majorent les symptômes.

Eviter la station assise prolongée

En voiture, en avion ou au bureau, des pauses régulières pour marcher et se dégourdir les jambes sont indispensables. Conseiller le port de chaussettes de contention adaptées aux voyages pour tout déplacement en avion, train ou voiture de plus de 6 heures.

Pratiquer une activité physique régulière

 La marche, la natation, le vélo sont tout à fait conseillés. Il améliorent le fonctionnement de la pompe veineuse. A la maison, des exercices de pédalage jambes en l'air sont excellents.

Surélever les pieds du lit

 Rehausser les pieds du lit par des cales de 5 cm pour améliorer le retour veineux. De même, ne pas hésiter à se reposer jambes surélevées en fin de journée.