Sidebar

L'altérnative à la ranitidine dans la prise en charge de reflux gastro-œsophagien

Dans un contexte de rupture de stock pérenne en antisécrétoires à base de ranitidine suite à un rappel de l'ensemble des lots des spécialités (Azantac et ses génériques)

par la Direction des médicaments et de la pharmacie (DMP). Les spécialistes font le point sur l'altérnative médicamenteuse recommandé à la ranitidine dans la prise en charge de reflux gastro-œsophagien (RGO).

Appartenant à la classe des anti-histaminiques (anti-H2) antisécrétoires gastriques, la ranitidine est principalement utilisée dans la prise en charge de reflux gastro-œsophagien (RGO) et d'ulcères duodénaux et gastriques (RGO), mais aussi dans des situations particulières comme la prévention du syndrome de Mendelson en anesthésie, la nutrition parentérale et la prémédication en cancérologie.

En remplacement de la ranitidine par voie orale (comprimé pelliculé et comprimé effervescent) dans le traitement du RGO, les spécialistes recommandent les alternatives suivantes : 

  • les autres médicaments de la classe des anti-H2 (cimétidine, famotidine),
  • les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP).