Sidebar

Le nifuroxazide est désormais contre-indiqué chez l'enfant et l'adolescent de moins de 18 ans. Cette mesure concerne la forme en gélule indiquée jusqu'à présent à partir de 15 ans, et la forme buvable indiquée jusqu'à présent dès 2 ans.

Cette décision est consécutive suite une réévaluation de la balance bénéfice/risque du nifuroxazide par une Commission française de suivi du rapport. ainsi, plusieurs arguments ont été retenus étant que le risque d'effets indésirables était important, 45% (645 en 32 ans). 

Prise en charge des diarrhées de l'enfant et du voyageur

Chez le petit enfant, la réhydratation avec des solutés de réhydratation orale reste le traitement de première intention. Pour les voyageurs, les dernières recommandations privilégient la prise d'un antidiarrhéique antisécrétoire (racécadotril) pour atténuer la symptomatologie clinique. L'utilisation d'un ralentisseur du transit (lopéramide) est déconseillée ; cet antidiarrhéique doit être réservé aux diarrhées très liquides, fréquentes ou abondantes, ou en cas de nécessité fonctionnelle (trajet en avion).